FORUMS BAVARDAGES

les Passionnés des forums bavardages, découvrez les dernières nouveautés et partagez vos conversations préférées
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tri sélectif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mon ami
Admin
Admin


Messages : 205
Date d'inscription : 24/11/2016
Age : 72

MessageSujet: Tri sélectif   Mar 7 Fév - 10:40

La guerre des logos ...


Les fonctions de l'ADEME

Le logo de l'ADEME représente la planète bleue sur fond d'un carré rouge. Rouge, couleur du danger. Personne ne peut nier connaître les cris d'alarme venant des quatre coins du monde. Personne ne peut se défiler en disant "qu'est-ce que moi je peux y faire ? " Nous sommes tous les acteurs de la scène qui se déroule. Les accords de Kyoto engagent chaque individu, chaque groupe, chaque entreprise à diminuer sa production de gaz à effet de serre.

L'ADEME a été fondée pour nous informer et nous aider dans la lutte contre le changement climatique. Les différents aspects traités sont :

économie d'énergie : la France est un pays à consommation d'énergie très élevée. Il faut éliminer le gaspillage et penser aux énergies propres.

Énergies renouvelables : préférence doit être donnée aux énergies renouvelables telles l'énergie solaire ou l'énergie éolienne.

Qualité de l'air : le chauffage domestique, les activités industrielles ou agricoles ainsi que le transport polluent l'air. L'ADEME aide l’État à mettre des règlementations et des mesures de contrôle sur pieds.
Utilisation de transports propres : l'électricité ou le biocarburant peuvent remplacer le pétrole, plus gros responsable de la pollution atmosphérique.

L'ADEME encourage les projets dans ce sens et leur mise en pratique. Il privilégie aussi les transports en commun ou le covoiturage.


Réduction des déchets : il faut éviter les déchets inutiles comme les emballages, diminuer les déchets en compostant ou en recyclant. Et pour ceux qui ne peuvent être évités, l'ADEME préconise une gestion plus moderne qui respecte les normes environnementales et sanitaires.
L'ADEME se charge de la réhabilitation des sites et sols pollués pour le compte de l'état.

L'ADEME aide les entreprises à prendre conscience de l'impact environnemental qu'ont non seulement les produits fabriqués, mais aussi l'entreprise en elle-même.
Mais que fait l’Ademe ? Après 2 ans de consultation et l’organisation de multiples réunions, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie avait fini par adopter un logo unique destiné à identifier facilement les produits et les emballages recyclables. Pourtant Éco-Emballages, organisme privé financé par les industriels, est en train de mettre en place ses nouveaux pictogrammes, en ignorant superbement celui de l’Ademe.




L’idée vient de la loi Grenelle 2 adoptée en juillet 2010. Celle-ci imposait une harmonisation de la signalétique sur le tri à compter du 1er janvier 2012, avec un étiquetage clair et fiable permettant de distinguer les produits et emballages recyclables de ceux qui ne le sont pas. Il s’agissait d’en finir avec l’ambiguïté du point vert, qui crée tant de confusion depuis que le tri sélectif existe, de nombreux consommateurs pensant toujours qu’il signifie « recyclable » alors qu’il indique seulement que l’entreprise verse sa cotisation à Éco-Emballages, même si l’emballage est conçu pour finir en décharge ou à l’incinérateur !


Suite à une vaste concertation, et après avoir été testé auprès de 1 000 consommateurs pour s’assurer de sa pertinence, le logo de l’Ademe a été validé. Le décret qui devait l’imposer était même prêt dès novembre dernier. Mais il n’a pas été signé. À ce jour, il serait en consultation à Bruxelles, alors qu’il devrait être apposé sur les emballages et les produits recyclables depuis le 1er janvier.




L’Ademe prise de vitesse

De son côté, Éco-Emballages propose ses propres pictogrammes de tri à ses adhérents. L’éco-organisme distingue le non-recyclable et le recyclable à sa façon, moins brutale pour les emballages qui finissent à la poubelle. Malgré cela, les professionnels concernés ne se précipitent pas. Sur les 190 milliards d’emballages commercialisés, seuls 2 milliards portent les nouvelles consignes (voir encadré ci-dessous). Pour encourager ses adhérents à les adopter, Éco-Emballages réduit pourtant de 2 % les cotisations des professionnels appliquant cette nouvelle signalétique. Autre problème : l’ambiguïté du point vert persiste. Ce dernier, en effet, va rester présent sur tous les emballages, en complément des nouveaux pictogrammes ajoutés, ce qui ne facilite pas forcément la lecture. D’autant que l’Ademe espère bien imposer son logo de recyclage dans quelques mois, si le décret finit par être signé ! Il n’est pas sûr que cette multiplication de pictogrammes rende vraiment service aux consommateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barvadage.forumactif.com
 
Tri sélectif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel genre de collectionneur êtes-vous : sélectif ou complètiste ?
» Centre de tri sélectif
» Un tri sélectif
» Parlons de tri sélectif
» Un peu d'humour : Pensez au tri sélectif .........COP 21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMS BAVARDAGES :: Chaumière-
Sauter vers: